Bulletin épidémiologique hebdomadaire – 23 juillet 2021
 – Covid-19

Bulletin épidémiologique hebdomadaire – 23 juillet 2021
 – Covid-19

Télécharger ce bulletin :

Télécharger le rapport complet de Sciensano :

Ce qu’il faut retenir de la semaine :

Les données journalières peuvent également être consultées sur la plateforme interactive Epistat et l’open data. Plus d’informations : https://www.info-coronavirus.be/fr/
Rapport complet sur le site de Sciensano : https://covid-19.sciensano.be/fr/covid-19-situation-epidemiologique

Indicateurs clés

Quatre indicateurs clés sont utilisés pour suivre l’évolution de l’épidémie dans notre pays : cas confirmés, nouvelles hospitalisations de cas COVID-19 confirmés en laboratoire, occupation des unités de soins intensifs (USI) et décès. Le calcul de ces indicateurs utilise des données de périodes de 7 jours, ainsi que leur comparaison. Les données des périodes de 7 jours sont exprimées en moyennes journalières ; l’évolution indique en % le changement observé entre les deux périodes successives de 7 jours.

Ces quatre indicateurs sont présentés ci-dessous avec la moyenne mobile sur 7 jours (ligne verte). Cette moyenne mobile est utilisée pour illustrer une tendance. Cela a entre autres pour conséquence de lisser la courbe et atténuer les variations journalières.

Les figures ci-dessous montrent la répartition géographique et la distribution par âge et par sexe pour les 14 derniers jours (données consolidées).

Nouveaux cas

La répartition du nombre de nouveaux cas diagnostiqués, ainsi que le temps de doublement des cas (ou réduction de moitié), pour la Belgique, par province, pour la Région bruxelloise, et pour la Communauté germanophone, sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Le graphe ci-dessous montre l’évolution de l’incidence sur 14 jours pour le nombre de cas et l’incidence sur 7 jours pour le nombre d’hospitalisations depuis le 15 février 2021. Les valeurs seuils délimitant les phases de contrôle et de lockdown sont indiquées en lignes pointillées dans la couleur correspondante.

Au cours de la période du 13 juillet 2021 au 19 juillet 2021, 9 848 nouveaux cas ont été diagnostiqués. Parmi ces 9 848 nouveaux cas, 6 111 (62%) étaient rapportés en Flandre, 2 005 (20%) en Wallonie, dont 15 cas pour la communauté germanophone, et 1 516 (15%) à Bruxelles. Données non disponibles ou résidence à l’étranger pour 216 cas (2%)

Pour les enfants, l’évolution du nombre de cas confirmés est calculée à partir des résultats de tests rapportés par les laboratoires. Le nombre de tests effectués (positifs et négatifs) permet d’interpréter l’évolution de l’incidence par tranche d’âge dans le contexte des changements de stratégie de testing. Les groupes d’âge utilisés pour l’analyse de l’incidence et du nombre de tests sont définis en fonction des niveaux scolaires (même si les tranches d’âge ne correspondent pas parfaitement aux niveaux scolaires).

Hospitalisation

Au cours de la période du 16 juillet 2021 au 22 juillet 2021, 186 patients avec COVID-19 confirmés en laboratoire ont été hospitalisés[1] et 167 personnes ont quitté l’hôpital. Sur les 186 admission rapportés pour la période du 16 juillet 2021 au 22 juillet 2021, 181 nouvelles admissions ont été rapportées avec une distinction selon la provenance du patient. Pour cette période, 12 (sur les 181) admissions provenaient d’une maison de repos/et de soins ou d’un autre établissement de soins de longue durée. Le 22 juillet 2021, 287 lits d’hôpital dont 83 lits en unité de soins intensifs étaient occupés par des patients COVID-19 confirmés en laboratoire ; 52 patients nécessitaient une assistance respiratoire et 7 une ECMO. Au cours des 7 derniers jours, le nombre total de lits d’hôpital occupés a augmenté de 34 ; par contre, le nombre de lits occupés en soins intensifs a diminué de 3 unités.

Tests

Au cours de la période du 13 juillet 2021 au 19 juillet 2021, 508 849 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 72 693 tests. Le taux moyen de positivité pour la Belgique pour la même période est de 2,1%. Le tableau ci-dessous présente la répartition du nombre de tests réalisés, du nombre de tests réalisés pour 100 000 habitants, du nombre de tests positifs et du taux de positivité par groupe d’âge, pour la période du 13 juillet 2021 au 19 juillet 2021 (dernière semaine de données consolidées).

Variants

La figure ci-dessous montre l’évolution des trois VOC (Variants dit « de préoccupation ») principaux circulant en Belgique identifiés par un séquençage génomique complet (WGS) à partir des échantillons analysés dans le cadre de la surveillance de base. La catégorie « Non-VOC » désigne toute souche qui n’est pas l’un des variants de préoccupation principaux (B.1.1.7 (Alpha), B.1.351 (Beta), P.1 (Gamma) ou B.1.617.2 (Delta)). Il faut rappeler que la surveillance active concerne des groupes présentant un intérêt particulier tel que des clusters ou des voyageurs, mais également les échantillons présentant des résultats de PCR anormaux. Pour la période 5 juillet 2021 au 18 juillet 2021, les données préliminaires montrent que le variant B.1.1.7 (Alpha), le variant B.1.351 (Beta), le variant P.1 (Gamma) et le variant B.1.617.2 (Delta) représentaient respectivement 17,5 %, 0,3 %, 5,3 % et 75,7 % des échantillons séquencés dans la surveillance dite de base.

Vaccination

Au 21 juillet 2021, un total de 13 307 796 doses de vaccin COVID-19 avaient été administrées et enregistrées dans Vaccinnet+ en Belgique. Cela correspond à une augmentation de 746 936 doses par rapport au nombre enregistré au 14 juillet 2021. Quatre vaccins différents sont actuellement utilisés : Comirnaty® (Pfizer/BioNtech), Spikevax® (Moderna), Vaxzevria® (AstraZeneca) et COVID-19 Vaccine Janssen® (Johnson & Johnson). La figure ci-dessous représente l’évolution du nombre cumulé de personnes vaccinées avec au moins une dose par marque de vaccin.

Les tableaux ci-dessous présentent le nombre et la couverture vaccinale pour les personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin, le 21 juillet 2021, pour la Belgique, par entité fédérée et par groupe d’âge et le nombre et la couverture vaccinale pour les personnes entièrement vaccinées, le 21 juillet 2021, pour la Belgique, par entité fédérée et par groupe d’âge.

Le 21 juillet 2021, la couverture vaccinale pour les femmes âgées de 18 ans et plus ayant, reçu au moins une dose de vaccin était de 83,21 % et de 65,46 % pour celles entièrement vaccinées. La couverture vaccinale pour les hommes âgés de 18 ans et plus ayant reçu au moins une dose de vaccin était de 82,11% et de 59,71 % pour ceux entièrement vaccinés.

Les figures ci-dessous indiquent la couverture vaccinale pour les personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin et pour celles entièrement vaccinées, pour la population belge de 18 ans et plus, par province.

Les personnes entièrement vaccinées depuis au moins 14 jours sont considérées comme totalement immunisées. Le 18 juillet 2021, sur un total de 4 191 728 personnes totalement immunisées, 0,17 % (6 975) ont été testées positives au COVID-19. A noter que les personnes ayant été testées positives dans les 90 jours précédant l’infection de « percée » (infections antérieures) ne sont pas comptabilisées. Les informations sur les symptômes rapportés au moment de l’appel pour le contact tracing montrent que 59,48 % (3 220/5 414) ne présentaient pas de symptômes compatibles avec la COVID-19.

Selon le croisement entre les données Vaccinnet+ et celles de la surveillance clinique des patients COVID-19, sur un total de 14 674 patients hospitalisés pour COVID-19 entre le 15 février 2021 et le 28 juin 2021, 342 (2,3 %) étaient entièrement immunisés.

Décès

Pour la période du 13 juillet 2021 au 19 juillet 2021, 6 décès ont été rapportés; 4 en Flandre, 2 en Wallonie et 0 à Bruxelles. Les décès sont présentés par semaine, et classés par région en fonction du lieu de décès.

Clusters

Au cours de la période du 12/07/21 au 18/07/21 2021, 125 nouveaux clusters[2] (pour lesquels 342 cas ont été identifiés) et 351 clusters actifs sont rapportés – les clusters sont clôturés 14 jours après la notification du dernier cas, si aucun autre nouveau cas lié n’apparait au cours de cette période. La plupart des clusters actifs confirmés pour la semaine 28 sont signalés sur les lieux de travail (26 %). On observe par ailleurs une stabilisation du nombre de clusters actifs dans les maisons de repos (5 %) depuis plusieurs semaines. Les résidences pour personnes handicapées regroupent 3 %, les centres d’accueil et d’hébergement de type social (inclus également le milieu carcéral) représentent 1 % et les collectivités médicales contribuent également pour 2 % du nombre total de clusters actifs rapportés. Les clusters communautaires (événement privé, Horeca, etc.) représentent 1 % du nombre total de clusters rapportés par les régions.

Rt

Le Rt est une estimation de la contagiosité qui est fonction du comportement humain à un moment précis et des caractéristiques biologiques des agents pathogènes (le virus). Une épidémie devrait se poursuivre si Rt a une valeur > 1 et diminuer si Rt est < 1. Les valeurs de Rt présentées dans ce rapport sont estimées au moyen d’un modèle mathématique, développé par Cori et al. (2013) et adopté par Sciensano en collaboration avec l’UHasselt. Le Rt estimé à partir des nouvelles hospitalisations est présenté ci-dessous sous forme de graphique et en tableau. Quand les chiffres à partir desquels le Rt est estimé diminuent, l’intervalle de confiance s’élargit et il devient plus difficile de présenter une estimation stable. Le Rt doit donc toujours être interprété en complément d’autres indicateurs de propagation et de transmission de la maladie.

Situation internationale

https://reopen.europa.eu/fr (30/07/2021)

Par Cyril Nijs pour Parle Moi Médecine


[1] Le nombre de nouvelles hospitalisations rapporté comprend uniquement les patients présentant une infection COVID-19 confirmée et admis en raison de celle-ci. Les patient admis en raison d’une pathologie différente mais ayant un test positif au COVID-19 sont exclus.

[2] Un cluster est défini dès la confirmation de minimum 2 cas COVID-19 ayant un lien épidémiologique, dans une période définie (généralement 7 ou 14 jours, selon les situations). Ce lien peut être, entre autres, un contact physique ou à faible distance (< 1,5m) et prolongé (>15 min) entre eux. Un nouveau cluster est un cluster nouvellement confirmé au cours de la semaine de rapportage.

error

Vous aimez ce blog ? Partagez le autour de vous :)